SOCIETE

Éducation : La dictée refait surface à l’examen du Cep

Les candidats à l’examen du Certificat d’études primaires (Cep 2019), composeront en dictée. L’objectif est de faire face à la baisse critique du niveau des apprenants.

Le Ministre des enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou, par arrêté en date du 25 mars 2019, a défini le cadre de l’organisation de l’examen du Cep. Il a non seulement insisté sur les conditions que doivent remplir toute personne désireuse de participer à cet examen, mais aussi énuméré les épreuves auxquelles les candidats seront soumis.

Selon l’article 11 de l’arrêté ministériel, c’est la troisième épreuve dans laquelle les candidats au Cep composeront.

Au nombre des épreuves à cet examen, il y a entre autres,

ISOCEL TELECOM
  • la Compréhension de l’Ecrit (lecture) ;
  • Expression Écrite ;
  • Dictée ;
  • Mathématique ;
  • Education Sociale ;
  • Education Scientifique et Technologique ;
  • Arts Plastiques (dessin ou couture ) ;
  • Arts Vivants (conte ou poème ou chant ) ;
  • Education Physique et Sportive.

L’article 23 de l’arrêté ministériel définit les différentes conditions que doivent remplir les candidats pour être déclarés admis. « Est déclaré admis à l’examen à l’examen du CEP, tout candidat ayant atteint la maîtrise minimale dans six (06) épreuves au moins sur les neuf (09) ».

Peut être accepté en 6ème de l’enseignement secondaire général, tout candidat ayant satisfait en plus des critères minimaux, aux critères de perfectionnement dans l’une des épreuves de français ou de mathématique.

Cette mesure qui entre dans le cadre des réformes en cours dans ce sous-secteur, a été saluée par les enseignants et les parents d’élèves, qui se désolent du dégoût des apprenants aujourd’hui pour la lecture.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité